“Les calculs sont pas bons Kevin !”

Il y a une semaine, on découvrait au milieu d’un fou rire et de multiples partages, l’humoriste Inès Reg à travers une vidéo très simple d’un quotidien plus ou moins fictif entre deux amoureux. 

La saynète tournée en mode selfie est plutôt simple : une jeune femme met au clair ses attentes et objectifs de vie auprès de son amoureux : et c’est HI-LA-RANT.

Il n’a pas fallu 24h pour que cette vidéo devienne virale ! Sans penser une seule seconde au succès qu’elle allait engendrer, Inès a posté la vidéo sur son compte Instagram et a aujourd’hui 1 450 640 vues sur son post.

Inès était déjà une humoriste suivie par 55K followers mi-juillet notamment grâce à ses passages dans le Marakech du Rire. Aujourd’hui, grâce à cette vidéo, la comédienne vient de dépasser les 550K “follolos” comme elle aime à les appeler. Comment ont surgi ces 500K followers du jour au lendemain ?

La viralité des réseaux sociaux

Qu’est-ce qui rend un contenu viral ? 

L’an dernier, lors d’un TedX, Dao Nguyen exposait le travail de Buzzfeed cherchant à comprendre ce qui pouvait rendre un contenu viral. Nous pouvons nous appuyer sur cette cartographie pour comprendre comment Inès est parvenu à gagner 500K followers et une notoriété qu’elle ne pensait pas atteindre en si peu de temps.

Cette cartographie représente les 5 types de réactions qu’une publication doit engendrer auprès des internautes pour devenir virale :

 

En rose : ce qui fait rire les internautes

Cela peut être un contenu drôle, une blague inoffensive, une vidéo d’animaux ou d’enfants par exemple tout comme un petit sketch humoristique comme dans notre exemple. 

En violet : ce qui parle de soi

A travers cette vidéo, Inès Reg reprend des codes que les jeunes connaissent bien : le manque d’argent, la volonté de vivre un rêve comme on peut le voir sur les réseaux sociaux, le “c’est quand que tu vas mettre des paillettes dans ma vie Kevin” parle à tous les 18-30 ans actuellement. La génération Y-Z, trop habituée aux réseaux sociaux veut du rêve, des paillettes, et des moulures au plafond… !

Ainsi, l’humoriste s’adresse à quasiment 100% des utilisateurs d’Instagram, ce qui lui garantit le buzz qu’elle a déclenché il y a maintenant plus d’une semaine et qui lui permet de valider la réaction suivante : la connexion aux autres.

En bleu : ce qui nous connecte aux autres

Evidemment, ce code est magnifiquement respecté car en parlant de son quotidien pas assez idyllique à son goût, l’humoriste se connecte directement à son public, ses followers, et aux internautes en général… La vidéo a été partagée des millions de fois et a pu permettre à la France entière de s’identifier à la jeune femme : chapeau Inès ! 

En vert : ce qui nous aide à nous connaître, nous comprendre les uns les autres

C’est-à-dire ce qui aident à comprendre quelque chose à propos de soi-même ou de quelqu’un d’autre, comme par exemple les résultats d’un quizz.

En jaune : ce qui suscite l’émotion

La curiosité, la tristesse, etc. 

Les calculs sont bons de votre côté ? En effet, l’humoriste remplit 3 des 5 conditions pour rendre un contenu viral ! Il n’est donc pas étonnant que l’humoriste ait fait péter l’internet ! 

 

 

Rappel : un buzz ou une publication qui devient virale n’est JAMAIS prémédité. Par définition, c’est un phénomène qu’on ne contrôle pas et qui arrive quand plusieurs paramètres ont joué en votre faveur. 

Manon

Un nouveau code internet réutilisé par les marques

“C’est quand que tu vas mettre des paillettes dans ma vie Kevin ?”

La phrase est devenu un code pour toute la toile ! Repris sur les réseaux sociaux dans diverses situations via des stories Instagram largement encouragée par Inès elle-même !

Le code créé par l’humoriste a été repris par les marques qui ont décidé de surfer sur la vague de paillettes d’Inès !

Ces marques ont raison, il faut en profiter maintenant car dans 1 mois le phénomène se sera tassé et il n’y aura plus qu’à attendre la prochaine pépite de l’humoriste ! On a hâte ! Et vous ?

%d blogueurs aiment cette page :