Définir une cible est la base de toute construction d’un business plan efficace lorsqu’on souhaite créer une entreprise, développer son marché ou adopter un nouveau mode de communication. 

Je dis souvent à mes élèves que le marketing, c’est de la séduction, il faut recueillir un maximum d’informations sur nos potentiels clients pour réussir à susciter leur intérêt.

Il est donc primordial de commencer par définir leur profil idéal.

Cible marketing : mon client idéal

Pour qui mon produit ou mon service peut-il représenter un réel besoin ou une réelle envie ? 

  • Démographie et biographie : âge, genre, lieu de résidence, état civil, éducation, revenus…
  • Comportements : hobbies, routine, week-ends, vacances…
  • Valeurs : sociétales, personnelles, professionnelles…
  • Objectifs : buts et défis…
  • Douleurs : peurs, barrières…
  • Communication : où passent-ils leur temps à chercher des informations, comment peux-tu communiquer avec eux…

Voici un exemple de buyer persona (client type) qui peut vous aider à définir la cible idéale dans le cas d’une entreprise qui vend des couches conçues en fibre de coton bio, compostables, avec des matériaux issus du commerce équitable :

buyer-persona-cible-marketing

Ce schéma du client parfait sera un outil indispensable pour créer du contenu attractif destiné à votre client idéal : 

  • Astuces pour occuper les enfants
  • Astuces 0 déchets
  • Conseil jardinage
  • Partenariat avec des marques / supermarchés écologiques
  • Actualités sur l’écologie
  • Jeux écologiques pour les enfants

Evidemment, dans cet exercice, il va falloir pousser votre réflexion pour vous mettre à la place de votre client. Cela peut paraître un peu cliché au premier abord, mais je vous assure que cet exercice est d’une très grande utilité pour produire un contenu de qualité et attirer de nouveaux clients.

Comprendre les habitudes de votre cible

Pour créer du contenu attractif dans le cadre d’une stratégie de marketing digital par exemple, il faut susciter de l’engagement auprès des utilisateurs.

Les réseaux sociaux sont les outils parfaits pour en apprendre d’avantage sur nos futurs clients : adopter une veille stratégique pour en apprendre plus sur les personnes qui gravitent autour de notre activité est une très bonne façon de recueillir des informations pour créer une offre au plus proche des besoins de nos prospects. 

Vos prospects peuvent également se cacher dans les abonnés de vos concurrents : soyez attentifs, sachez que l’humain cherchera toujours si l’herbe est plus verte ailleurs :). 

Soigner son positionnement

Enfin, un dernier conseil pour toucher en plein coeur votre cible est de soigner votre positionnement.

En effet, votre prospect doit comprendre en quelques secondes l’intérêt que peut représenter votre produit ou votre service pour lui-même.

C’est pourquoi votre activité doit être traduite de façon claire et précise dans toutes vos communications.

Le positionnement est un terme marketing dont la définition peut varier selon le contexte d’usage. Dans son usage dominant, le positionnement correspond à la position qu‘occupe un produit ou une marque dans l’esprit des consommateurs face à ses concurrents sur différents critères (prix, image, caractéristiques, etc.).

Pour cela, je vous suggère de répondre à 3 questions :

  1. Définissez l’activité de votre entreprise en 1 minute
  2. Quelle est l’image (positive ou négative) que votre entreprise a actuellement ?
  3. Dans vos rêves, quelle serait l’image idéale de votre entreprise (ce que les gens disent sur elle) ?

Votre but principal sera de renvoyer l’image idéale que vous avez décrite à la question 3 à travers tous les moyens de communication utilisés, définis par rapport à votre cible. J’en parlerai dans un prochain article !

Il n’y a plus qu’à établir une bonne stratégie pour atteindre vos objectifs !

Share This